Accueil

Historique du moulin

Nous trouvons les premières mentions écrites attestant de l’existence du « moulin de Vaulaurens » dès l’année 1477.

La  route-digue qui avait pour fonction de canaliser la force hydraulique semble contemporaine, et causa  de nombreux problèmes au Châtelain qui avait la charge du lieu.


Il est fort probable que différents moulins se succédèrent à l’emplacement du moulin actuel, dont les fondations sont très anciennes.


C’est au début du XXème siècle que sa forme va se figer, sous l’impulsion  de la famille de La Ruée, puis de la famille de Freslon.


La petite bâtisse du meunier fut construite en 1912, elle est attenante au moulin afin d’agrémenter le confort du lieu. A cette même époque, le moulin est équipé de deux roues à aubes qui entrainent trois paires de meules (une meule en pierre subsiste et est visible dans le gîte).


Entre 1920 et 1939, le mécanisme du moulin sera modernisé et verra passer différents systèmes : un moteur à gaz Winterthur (1920), le remplacement des meules par un mécanisme à cylindres (1933),  enfin la mise en place d’un moteur électrique (1939), probablement due à la pénurie de charbon.

A l’heure actuelle, nous ne savons pas si ces moteurs venaient en renfort du mécanisme hydraulique, ou l’avaient supplanté.


Il reste de nos jours une turbine, toujours visible. Elle est reliée à un mécanisme à courroie soutenu par deux élégants pilastres en fer forgé, toujours en place au rez-de-chaussée du moulin.

Le déversoir d’eau sous le moulin est  actif, il est complété par un second déversoir « ruisseau », qui tombe en une belle et grande cascade à quelques mètres du bâtiment principal, formant une petite île sur lesquelles furent construites les dépendances (écuries, porcherie).

d' autre infos sur Le moulin et St Martin


best proofreading service #KZFTACZHARAD8270686583 . Black Mask . huilesessentiellespour